Succès pour le test grandeur nature de retransmission en direct dans toute l’Auvergne !

Un concert retransmis en direct dans une douzaine de lieux, ruraux et parfois inattendus, mené par la start-up ICI AUSSI et l’Orchestre National d’Auvergne!

La start-up ICI AUSSI et l’Orchestre d’Auvergne ont mené une expérimentation grandeur nature ce vendredi 12 avril. Une première en Europe !

Ce test a consisté à retransmettre en direct image et son et en qualité optimale depuis l’Opéra-Théâtre de Clermont-Ferrand le concert événement de l’Orchestre National d’Auvergne qui avait pour invité le pianiste international Robert Levin.

Retransmettre en qualité optimale dans une douzaine de lieux ruraux ou inattendus : une prouesse technique à certains endroits très éloignés des centres urbains, trop souvent oubliés par les fournisseurs d’accès à Internet.

Toute l’Auvergne mobilisée derrière ce projet

Des villages qui ouvrent leurs salles de fêtes, des cinémas qui bouleversent leurs programmes, un écolodge qui invite ses voisins : “Le test était aussi un test social. Nous souhaitons utiliser le numérique pour regrouper les gens, pour contribuer à la vie des villages, des lieux de rencontres, mais est-ce que les habitants de ces villages allaient se déplacer? Nous n’en avions aucune idée. Maintenant nous savons que oui. Sur ce point-là, c’est un véritable succès », se réjouit Johan Falkouska, gérant d’ICI AUSSI.

Un taux de remplissage frôlant les 90 % en moyenne pour l’ensemble des lieux où était retransmis le concert a été atteint.

Un très fort intérêt pour le jeu de questions/réponses

Depuis les différents lieux de retransmission, les spectateurs pouvaient interagir avec l’Opéra au moment de l’entracte. Il était en effet possible de poser par SMS (non surtaxé) des questions à un musicologue de l’Université d’Auvergne, Benjamin Lassauset.

“La plus grande des surprises, c’est que nous avons reçu énormément de questions ! Cela prouve l’intérêt et l’engagement des téléspectateurs », ajoute Johan Falkouska.

Des questions techniques à peaufiner

Il s’agissait aussi et surtout d’un test technique. L’un des appareils servant à envoyer le signal de retransmission a fait défaut à 10 minutes du lancement du direct. Il a fallu lancer des équipements de renfort au dernier moment, ce qui a eu une petite incidence sur le son en début de concert.

Un bilan très positif

Face à ce beau bilan, d’autres projets, qui bénéficieront des enseignements de ce premier test, sont déjà en cours de préparation.